Frédéric HÉBRAUD
 Frédéric HÉBRAUD

Aliments pour chats diabétiques

 

 

L'offre prépondérante en matière d'alimentation pour chats diabétique est sous forme de croquettes.

 

Comme  les croquettes présentées précédemment, elles ont un taux d'humidité bien trop faible pour les chats, un taux de minéraux solubles bien trop important, et un taux de graisses trop faibles.

 

A part les Spécific FRD, elles ont des taux de protéines se rapprochant des valeurs "naturelles", sauf que l'origine des protéines est essentiellement végétale et non animale.

 

Ce sont des croquettes sensées aider le chat à lutter contre le diabète, qui est une incapacité à réguler normalement le taux de glycémie.

 

Chez le chat, l'insuline étant sécrétée en faible quantité, il a plus de difficultés à faire baisser rapidement sa glycémie quand son alimentation est trop riche en "sucres".

 

Le chat en bonne santé n'a nullement besoin de carbohydrates dans son alimentation!

 

Pour le chat diabétique, le "sucre" n'est non seulement pas nécessaire mais il est toxique!

 

 

Humidité

*Proteines

*Graisses

*Cendres

*Carbohydrates

70%

57%

30%

11%

2-4%

6

48

20

6

20

Farine de gluten de maïs, viandes de poulet et de dinde déshydratées, concentré de protéines de pois, froment, graisses animales, cellulose, minéraux, hydrolysat, pulpe de betterave séchée, L-carnitine, taurine,vitamines, DL-méthionine, oligo-éléments et bêta-carotène. Conservé naturellement par un mélange de tocophérols et de l'acide citrique.

1kg: 12 à 16€

5.5

46

12

6

     30           (calculé)

 viandes de volaille déshydratées, orge, gluten de blé, gluten de maïs, tapioca, isolat protéique de soja, graisses animales, hydrolysat de protéines animales, fibres végétales, pulpe de chicorée, huile de poisson, téguments et graines de Psyllium, sels minéraux, fructo-oligo-saccharides (FOS), huile de soja, extrait de rose d’Inde (source de lutéine).

1kg : 11 à 13 €

6.5

50

17

8

   18,5       (calculé)

gluten de maïs, protéines de volailles déshydratées, isolat de protéines de soja, farine de soja, graisse animale, amidon de maïs, hydrolysat, levure, huile de poisson, sels minéraux.

1kg : de 10 à 14 €

 

7

36

7

8

49 ! !

Protéines de maïs, cellulose en poudre, riz, blé, protéines de pomme de terre, œufs, avoine, poissons déshydratés, minéraux, graisses animales, protéines hydrolysées de poulet et de dinde, méthionine, vitamines et oligo-éléments, taurine, huile de tournesol, L-carnitine. Antioxygènes : BHA, BHT, gallate propyle. Sans colorant ni arôme de synthèse.

1kg: 12 à 14€

(*) : en % de la Matière sèche

Ces 4 types  de croquettes ont, à l'exception des Specific FRD, des taux de carbohydrates  inférieurs aux taux de carbohydrates des croquettes "normales", moitié moindre environ.

 

Les fabricants ont besoin d'amidon pour servir de  "liant" aux croquettes. L'amidon a un rôle mécanique indispensable et aussi un rôle économique: c'est une source énergétique bien moins chère que les protéines et, dans une moindre mesure, que les graisses.

 

Il est difficile de fabriquer des croquettes avec moins de 20 % de carbohydrates.

 

Pour un chat en bonne santé 20 % de carbohydrates dans une alimentation pourrait encore être maîtrisé ; pour un chat diabétique donner une alimentation contenant 20 % de carbohydrates revient à l'empoisonner.

 

Nourrir  un chat diabétique avec des "sucres", revient à hydrater un alcoolique avec du vin!

 

Le pauvre bougre n'a aucune chance de s'en sortir...C'est un peu la philosophie de la médecine venu d'outre-Atlantique: ne jamais guérir un malade mais le soigner toujours plus et de préférence le plus longtemps possible.

 

Les hommes, les chats, les chiens, peuvent très bien vivre sans sucre dans leur alimentation ! Alors pourquoi donner des sucres à des individus pour lesquels ils sont un poison, si ce n'est pour les mettre sous un état de dépendance médicale : on donne le poison et juste après...l'antidote!

 

Et cela, pour le plus grand bénéfice des fabricants de croquettes et des laboratoires pharmaceutiques.

 

Avec les croquettes "de base", les multinationales rendent les chats malades pour ensuite les soigner plus, et avec les croquettes "thérapeutiques" ils seront  soignés plus longtemps avec des produits encore plus chers qui ont pour vocation de ne jamais guérir les malades.

 

Cette logique prévaut en médecine humaine... en pire!

 

Guérir

son chat diabétique

avec  

la télémédecine

 


Livre numérique (Kindle):

Le diabète: un crime organisé

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Guérir son chat du diabète